Coordonnées

  • 39 RUE MARCEL BELOT 45160 OLIVET
    39 RUE MARCEL BELOT
    45160 OLIVET
  • Tél : 0238633263

Actualités

  • Le retour des chenilles processionnaires

    Dès la fin de l'hiver , les chenilles processionnaires du pin représentent un grand danger, que se soit pour l'homme, le chien ou encore le chat.
  • Regarder des documentaires animaliers rend plus heureux

    Apparemment, la nature, même vue derrière un écran, nous permettrait de nous ressourcer et de nous améliorer. es humains aiment la nature, c'est un fait. Avant qu'on ne passe notre temps à l'observer à la télé, on en avait besoin pour trouver notre nourriture, de quoi nous chauffer, des abris, etc. Du coup, la nature reste pour nous associée à des émotions positives.

    Une étude de la BBC vient de prouver que regarder des documentaires sur la nature et les animaux à la télév
  • Le chien sauvage réapparaît

    On le pensait disparu à jamais mais le Chien sauvage des montagnes de Nouvelle-Guinée serait toujours présent sur notre planète.
  • Le requin femelle Léonie a fait trois bébés toute seule

    Une femelle requin-zèbre d'un aquarium australien a pondu des œufs qui contenaient des embryons alors qu'aucun mâle ne vivait avec elle. Si ce mode de reproduction a déjà été observé, il s'agit une première pour cette espèce.
  • Sensibilisation à la cause animale auprès des enfants

    Les enfants doivent, dès le plus jeune âge, comprendre qu’un animal requiert des soins de manière quotidienne, qu’il implique des obligations et des devoirs. C’est essentiel pour responsabiliser l’enfant, et l’adulte qu’il deviendra, au respect des animaux et à leur bien-être.
Toutes les actualités

Petites annonces

Vidéos

Comment retirer une tique à son chien
Toutes les vidéos

Le requin femelle Léonie a fait trois bébés toute seule

Leonie, une femelle requin-zèbre de l'aquarium de Townsville, dans le Queensland en Australie, a eu l'année dernière trois petits sans avoir été fécondée. Si ce n'est pas la première fois qu'un tel miracle se produit, le cas de Leonie reste pourtant exceptionnel, rapporte The Guardian.

Car avant de se reproduire par parthénogenèse - mode de reproduction sans l'intervention d'un mâle - Leonie a partagé son bocal pendant plusieurs années avec un congénère masculin. Elle a pondu des œufs à plusieurs reprises et a eu différentes portées viables avant d'être séparée du mâle, l'aquarium ayant décidé de réduire son programme de reproduction.

Leonie et l'une de ses filles, Lolly, ont toutes deux pondu des œufs contenant des embryons alors que ces dernières n'avaient pas été fécondées - Lolly n'avait même jamais croisé de mâle. Ce type de situation a déjà été observé sur cette espèce comme sur d'autres. Mais pour Leonie, un cas de parthénogenèse après une reproduction sexuée, c'est une première pour cette espèce.